Les Fils Du Metal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum parlant de l'actualité du heavy metal en général.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Killers Mars 2008

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Taranis
Admin
Taranis


Messages : 168
Date d'inscription : 17/03/2008
Age : 51
Localisation : Région parisienne

Killers Mars 2008 Empty
MessageSujet: Killers Mars 2008   Killers Mars 2008 Icon_minitimeMar 1 Avr 2008 - 11:19

Bonjour

Voici une interview du groupe Basque Killers, réalisée par moi même fin Mars 2008.

Bonne lecture...

Bonjour Bruno, avant de taper dans le vif, donne nous des nouvelles du groupe…

Tout va bien, l'album a été bien accueilli, les concerts continuent.
On est actuellement plutôt portés sur une période hors compos.

5 ans séparent « Habemus metal » de « A l’ombre des vautours », certes il y a eu un live entre mais ça fait long. Que s’est-il passé ?

« Habemus Metal » est sorti 4 ans et demi avant « A l'ombre des vautours ».
Durant cette période, nous avons toujours continué de jouer et cela s'est accompagné de la sortie d'un cd live et du premier dvd de KILLERS.
Nous nous sommes également investis sur notre secteur en mettant en place une structure d'organisation de concerts qui fera qu'en avril 2008, nous aurons organisé 26 concerts à Bidache qui auront vu 120 prestations et 78 groupes différents s'y produire au moins une fois.
Il faut remarquer que « Habemus Metal » présentait une quarantaine de minutes de musique alors que le nouvel album en contient quasiment soixante dix. Il ne s'agissait pas d'en mettre pour en mettre mais d'un autre côté, le délai d'attente entre les deux sorties est compensé par cette durée accrue.

Peux-tu nous éclairer sur le choix du nom de l’album ?

Dans un premier temps, on était parti sur des pistes beaucoup plus directes et explicites mais rien de vraiment précis n'est parvenu à faire l'unanimité.
J'ai suggéré « A l'ombres des vautours » pour élargir le propos.
Je pense qu'un titre d'album ne doit pas tout dire, il doit évoquer un sentiment général qui donne envie d'aller voir un peu plus en dedans ce qu'il en est. C'est un peu comme un texte : on peut s'en foutre, on peut le prendre tel quel mais on peut également essayer d'aller au delà. Il y a plein de pistes à explorer. On peut se dire qu'il est rassurant de se voir à l'ombre des vautours car cela signifie qu'on les a localisés et que, la vie étant encore là, il nous reste encore des possibilités de les éloigner voire de les combattre. On peut également se dire que leur présence n'est pas forcément la chose la plus rassurante qui soit puisque, même si on arrive à repousser l'échéance, elle arrivera bien tôt ou tard. Toutes les ambiguïtés de nos vies se situent à ce niveau. Pour viser, il faut se sentir sous la menace, c'est une situation qui est très difficilement mise en pratique de cette façon. Le plus souvent, la principale difficulté réside dans le fait de juste percevoir ces ombres pour, au mieux, essayer de les éclairer de quelques rayons qui, de toute façon, seront tôt ou tard menacés par d'autres ombres.

Parlons un peu de la pochette, comme tu le sais peut être je la trouve pas terrible. Mais j’ai crus comprendre que vous avez été confronté à divers problèmes pour sa création. Peux-tu nous en parler ?

On a passé trop de temps pour finalement n'aboutir à rien de concluant.
Je m'en suis donc occupé en réglant ça très rapidement.
Je l'assume complètement et, pour ma part, elle me convient tout à fait.
Après, je conçois tout à fait que tu puisses ne pas la trouver terrible comme il faut que tu conçoives également que des gens l'ont particulièrement appréciée.
L'essentiel est de faire et d'assumer.
Sachant que l'unanimité ne se fera jamais totalement, il faut savoir arrêter de piétiner sur place.
Surtout lorsque cela ne concerne pas directement la musique elle même.

Maintenant parlons de son contenu, alors je sais pas si c’est pour rattraper le temps perdu mais le cd est plein à craquer (22 titres). Bref ça change de la durée de « Habemus metal » . Une explication ?

Il ne s'agissait pas d'en mettre pour en mettre.
J'ai essayé de veiller au mieux à ce qu'il n'y ait pas de répétitions inutiles ou de longueurs et, à partir du moment où cela était, il n'y avait pas de raison pour que l'on ne propose pas le tout.
D'un autre côté, le délai d'attente entre les deux sorties est compensé par cette durée accrue.

J’ai remarqué que plusieurs titres s’enchaînaient comme s’il ne faisait qu’un morceau, c’est nouveau chez Killers. Vous explorez de nouveaux horizons ?

Je ne crois pas que ce soit totalement nouveau.
Si tu prends « Légende » sur « 109 », il fonctionne un peu sur ce principe.
A l'origine, on était parti sur une durée plus classique, similaire à celle de « Habemus Metal ».
J'ai rajouté les neufs morceaux consécutifs qui vont de « Comprendre » à « Un peu de répit ».
Ce sont des morceaux que j'ai composé spécialement pour justement présenter ces facettes qui sont parties intégrantes de l'identité propre et personnelle de KILLERS.
Je suis vraiment content que cela ait pu être apprécié car cela nous laisse une liberté énorme pour pouvoir envisager notre avenir.
Après, il est inéluctable que certains préféreront telle ou telle facette mais la quasi totalité de nos correspondants accroche à tout, c'est vraiment impressionnant.
Pour ma part, je ne le regrette pas car, même chez ceux qui évoquent des préférences, les titres évoqués dans un sens ou dans un autre ne sont jamais les mêmes selon les goûts habituels de chacun.
Comme il aurait été trop réducteur de présenter cela sous la forme d'un morceau de quasiment trente minutes, j'ai préféré les dissocier en conservant les enchaînements naturels.

Malgré la durée, cet album passe comme une lettre à la poste, il n’y a pas de passage ennuyant et on voit pas le temps passer. Mais est-ce que la présence des titres « Habemus metal » et Overkillers soient vraiment nécessaire ? Après tout ils sont présent sur le DVD.

On peut se poser des questions sur tout. Si nous ne l'avions pas fait, on aurait pu éventuellement nous demander pourquoi. J'ai trouvé, pour ma part, que des enregistrements studio pouvaient mieux présenter nos versions. Il n'y a pas eu de choix à faire, cela ne s'est pas fait au détriment d'autres morceaux, c'est juste un + supplémentaire.

Cette fois pas de titre en basque, pourquoi ? Ben oui on n’y prends goût ;op

A un moment, j'ai été tenté de présenter un des nouveaux morceaux en basque mais comme je n'ai pu avoir l'opportunité de rencontrer la personne à laquelle je pensais pour s'occuper des paroles, je m'y suis collé et ça a donné « La ronde des couillons ».
Nous jouons actuellement quatre titres en basque et il n'y a aucune raison pour que cela n'aille pas en augmentant. Il n'y a pas d'intention ni de décision, juste des circonstances qui font que cela est ou n'est pas.

Bon, on a perdu un titre en basque mais on a gagné un instrumental, ça faisait longtemps que Killers avait délaissé ce côté, pourquoi ?

On ne peut pas vraiment dire « délaissé » car il n'y a eu auparavant « que » 4 instrumentaux au sein de notre discographie.
Par contre, sur le coup, il n'y a pas eu qu'un instrumental de gagné mais deux.
Je pense que nous essaierons de continuer à en proposer plus régulièrement.

Je trouve cet album musicalement assez varié, j’en veux pour preuve le titre « no future » qui fait dans le punk, ceci dit avec un titre pareil ;o)… Alors à quand le rap ? ;op

J'ai toujours écouté des musiques assez variées donc il est normal et logique que cela se retrouve quelque part dans une des facettes de KILLERS.
Musicalement, je n'écoute pas de rap et du peu que j'en connais, je ne pense pas que KILLERS ait beaucoup à gagner à ce niveau.
Par contre, au niveau des textes et de certaines de leurs articulations, il pourrait y avoir certains rapports lointains mais je crois pouvoir me permettre de dire qu'on bénéficie d'une antériorité certaine à ce niveau.

Niveau texte le ton est toujours aussi incisif, tu n’es pas prêt de faire dans la guimauve. C’est ta marque de fabrique ou est-ce un état d’esprit au moment de l’écriture ?

Lorsque je commence à écrire, je ne sais quasiment jamais vers où je vais aller.
Donc, c'est plutôt un état d'esprit général qui va se dégager. C'est pour cela que j'essaie de le faire sur au moins deux ou trois périodes distinctes. Si des tendances reviennent, c'est que le sentiment général évoqué m'était particulièrement empreint. Il se peut également qu'il y ait des persistances mais je pense qu'il faut plutôt le voir comme une marque de fabrique, ce que certains nommeraient « style », en évacuant bien sûr toute prétention qui n'a absolument pas lieu d'être. Je ne pourrais pas, pour autant, dégager un seul sujet de prédilection. Cela d'autant plus que j'aime bien placer pas mal de tiroirs plus ou moins visibles que l'on peut ouvrir ou pas selon sa propre sensibilité.
J'écris les textes très tardivement mais j'ai toujours une partie de mon esprit qui y pense lors de toutes les étapes précédentes d'enregistrement. Je sais donc quand même plus ou moins les directions que je pourrais éventuellement essayer de prendre lorsque le moment sera venu. Pour les thèmes, il est bien sûr évident qu'on a davantage tendance à rebondir sur ce qui nous fait douter ou nous horripile et il faut bien reconnaître que la matière planétaire actuelle est sans limite à ce niveau.

Est-ce que les autres membres de Killers se sont beaucoup impliqué dans la composition des titres ?

La base de composition des titres étant toujours guitaristique, Thierry est très impliqué à ce niveau.
Si cela vient de Thierry, j'aménage plus ou moins les structures en fonction des parties chants que je pense placer. S'il s'avère que des rajouts minimes doivent être effectués, on voit ça ensemble.
Si cela vient de moi, je le fais directement au moment de la composition.
Pour les chants, j'ai toujours une idée immédiatement très précise mais je n'écris les paroles que très tardivement, le plus souvent d'un seul trait.
Je suis donc un peu au centre de ces divers processus mais je pense avoir assez d'expérience pour ne pas avoir à agir d'une façon qui tendrait à me faire passer pour un dictateur. Cela ne pourrait pas aller très loin si tel était le cas. Jusqu'à présent, tout s'est toujours fait le plus naturellement du monde et je crois que cela s'entend au final.

« Habemus metal » est pour moi l’album majeur de Killers. Comment a-t-il été accueilli en France et surtout à l’étranger ?

Il a été très bien accueilli au niveau des chroniques et des avis des auditeurs.
C'est une chose qui tend à se confirmer sur nos sorties, on en est bien sûr les premiers à s'en réjouir.

S’est-il mieux vendu que les précédents ?

Ce n'est pas « jour et nuit », on reste sur plus ou moins les mêmes ventes.

Que penses-tu de la victoire de Lordi à l’Eurovision ?

C'est une bonne chose mais ça reste quand même anecdotique au final.

Peux-tu nous dire ce que nous réserve Killers pour les mois à venir ?

Pour le moment, ce sont exclusivement des concerts.
Au niveau des sorties, les prochaines concerneront un cd audio live qui présentera l'intégralité de notre prestation au Paris Metal France Festival du 13 janvier 2008 à la loco et 4 rééditions cd de références quasiment épuisées à ce jour ( « 109 », « Contre-courant », « Fort intérieur » et « Mise aux poings 2001 »)

Pourquoi sortir un album live alors que le dernier est assez récent et qu'il y a qu'un album studio de nouveau ?

Tout simplement parce que l'opportunité d'enregistrer le concert s'est présentée et qu'il n'est pas forcément évident que ça puisse se représenter de sitôt hors de notre Pays Basque.

Même si tout s'est fait à l'arrache, sans avoir pu faire des essais de son au préalable, l'accueil qui nous a été réservé mérite à lui seul un coup de chapeau de notre part, sans avoir à se poser trop de questions sur nos interprétations.

D'autre part, si tu regardes la liste des morceaux joués, tu constateras que sur 13 morceaux, la majorité (7) n'ont jamais figuré sur un enregistrement live de KILLERS.
Ce n'est pas forcément le fruit du hasard et cela pourra peut-être en intéresser quelques uns ;o)

Au fait… vous avez un tribute mais Killers n’a, à ma connaissance jamais participé à un tribute. Si vous deviez un jour participer à un tribute, ce serait pour quel(s) groupe(s) ?

On n'a jamais participé à un tribute car on ne nous a jamais proposé de le faire par le biais d'un projet concret relativement cohérent.
On peut considérer quelque part qu'on a détourné la chose en le faisant directement par le biais de versions qui figurent déjà dans nos propres albums.
Je pense qu'elles prouvent qu'on est aptes à aborder des horizons assez larges.

Bon l’interview touche à sa fin, je te remercie de m’avoir accordé cette entrevue et je te laisse le mot de la fin pour les lecteurs de mon forum…

Un grand merci pour ton soutien et tous nos encouragements et amitiés pour ton forum naissant.

_________________
Taranis

Que la force du métal soit avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-fils-du-metal.forumperso.com
Nicolas

Nicolas


Messages : 19
Date d'inscription : 27/03/2008
Age : 40
Localisation : Bayard sur Marne (52)

Killers Mars 2008 Empty
MessageSujet: Re: Killers Mars 2008   Killers Mars 2008 Icon_minitimeJeu 3 Avr 2008 - 18:14

sympa l'interview ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://metal-mania.zikforum.com/
HOUYOUX hervé

HOUYOUX hervé


Messages : 93
Date d'inscription : 05/06/2008
Age : 54
Localisation : WAZIERS ( CITY)

Killers Mars 2008 Empty
MessageSujet: Re: Killers Mars 2008   Killers Mars 2008 Icon_minitimeSam 17 Jan 2009 - 22:29

Revenir en haut Aller en bas
http://metalworld.aforumfree.com/
jean-pierre mauro

jean-pierre mauro


Messages : 46
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 61
Localisation : LAVELANET(09)/VALENCIENNES(59)

Killers Mars 2008 Empty
MessageSujet: Re: Killers Mars 2008   Killers Mars 2008 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 20:29

chouette vidéo, beaucoup d'humilité et des propos sensés cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rozz.fr/
Contenu sponsorisé





Killers Mars 2008 Empty
MessageSujet: Re: Killers Mars 2008   Killers Mars 2008 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Killers Mars 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ADX - Juillet 2008
» HATE & WILL TOUR Mars 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fils Du Metal :: La taverne de Tankard :: Interviews-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser